Tout savoir sur les thérapies comportementales et cognitives

Les thérapies comportementales et cognitives

Chaque jour, nous agissons selon des réflexes qui nous sont propres, nous avons un comportement différent en fonction des situations qui s’offrent à nous et parfois, ce dernier n’est pas en adéquation avec un bien-être psychologique. Certains événements ont pu bouleverser notre vie au point que nous ne sommes plus capables de réagir de manière rationnelle ou ni même adaptée à une vie en société. Pour faire face à cela, des professionnels ont mis en place des thérapies comportementales et cognitives qui tendent à vous rendre la vie plus agréable et ce en moins de temps qu’avec la psychanalyse.

Qu’est ce qu’une thérapie comportementale et cognitive ?

Plutôt que de laisser le patient faire tout le travail lui-même durant de longues années, comme c’est le cas avec la psychanalyse, un thérapeute va chercher à établir un dialogue afin de faire progresser la situation de manière rapide et efficace. Le but n’est pas de retrouver l’origine du problème mais de pousser l’individu à changer son comportement, en lui apprenant à réagir différemment. Des explications claires sont offertes afin que le patient ait toutes les cartes pour trouver une solution à son comportement inadapté.

Le thérapeute va intervenir de façon concrète, en proposant des solutions efficaces qui ont, naturellement, déjà été testée auparavant, le but étant que la personne puisse vivre sa vie sereinement. Des exercices progressifs sont bien souvent réalisés afin que l’individu souffrant de problèmes comportementaux progresse de façon rapide et apprenne à ne plus réagir comme il le faisait auparavant. Par exemple, une phobie sera traitée en plusieurs séances, la peur étant combattue directement, par des mises en situation qui auraient autrefois effrayé la personne. Si vous avez une peur phobique des araignées, vous apprendrez à en regarder sur du papier, à les dessiner,  puis à les voir en vrai, de loin, et de plus en plus près jusqu’à ce que vous soyez capable de rester à proximité sans vous mettre à pleurer, à hurler ou à fuir, comme cela était peut-être la cas auparavant. Tout est fait pour que vous soyez mis en confiance, rien ne sera fait sans votre accord.

La thérapie comportementale, pour les réflexes instinctifs

Souvent utilisée pour remédier à des peurs, la thérapie comportementale repose sur des exercices qui feront intégrer au patient de nouveaux réflexes. Plutôt que de répondre à la violence par la violence par exemple, la personne va apprendre à se maîtriser, à l’aide de la méditation et de la relaxation par exemple. Il faut que le comportement qui semblait naturel soit remplacé par un autre.

Dans le cas des peurs, l’exercice cité précédemment sera bien souvent mis en place, adapté bien sur en fonction du degré de la peur.

Les thérapies cognitives servent à soigner les troubles psychologiques

Ce type de thérapie va agir sur le mode de pensée du patient, il va devoir apprendre à positiver plutôt que de toujours voir le côté négatif de la vie et du quotidien. C’est notamment le cas des personnes dépressives, qui vont se sentir dévalorisées : le thérapeute va offrir à cette personne des techniques lui permettant de se sentir plus heureux, en focalisant son attention sur des pensées positives notamment. C’est tout un mode de pensée qui va être à travaillé dans ce cas précis. Les sentiments les plus négatifs devront faire place à la valorisation, la confiance en soi et autres.